Le jardin amputé

    Le jardin amputé Isabelle C’est toute mon enfance. Des plantes un peu sauvages, un vieux cabanon, des cachettes. Ce temps-là, avec la pluie comme aujourd’hui, plein de souvenirs remontent. Ce sont des impressions qui restent. On pouvait jouer dehors par tous les temps, sans les parents. J’ai été marquée par les saisons. En … Continuer la lecture Le jardin amputé

Des livres jardins

Des livres jardins Josette Il y a deux ou trois ans, j’ai découvert une artiste anglaise, Su Blackwell, qui fait des œuvres à partir de vieux livres. Parmi ses œuvres, il y a des « livres jardins », que j’ai trouvés magnifiques. Et j’en ai fait. Il y a plusieurs manières. On prend un livre … Continuer la lecture Des livres jardins

Se rouler dans la glaise

Se rouler dans la glaise Sara J’ai envie de commencer par une histoire très courte. Je suis née en 1972. Mes parents ont acheté un terrain à la campagne, en Argovie, près de Bâle. Là-bas, c’est de la terre glaise et du calcaire. C’était un bout de jardin, une parcelle. Le tractopelle creusait. Ce n’était … Continuer la lecture Se rouler dans la glaise

Mon jardin de Rodin

Mon jardin de Rodin Mélanie Il y a plusieurs jardins qui me viennent à l’esprit. Je pourrais te parler de la campagne Pastré à Marseille ou d’un jardin sur mes îles, à Lanzarote, avec des cactus. Mais celui qui me vient à l’esprit, il est à Paris. C’est le jardin de la maison de Rodin. … Continuer la lecture Mon jardin de Rodin

Un Jardin botanique, l’Internationale des végétaux

Un Jardin botanique, l’Internationale des végétaux Dominique Je n’aime pas trop les jardins potagers. Ma mère en avait un. On devait ramasser les larves de doryphore qui bouffaient les pommes de terre. C’était notre job. On était trois filles, on avait chacune notre boîte, et on les ramassait. C’était pas génial. Elle était bio avant … Continuer la lecture Un Jardin botanique, l’Internationale des végétaux

Mon souhait, c’est habiter là-bas dans mon propre pays, et être horticultrice

Mon souhait, c’est habiter là-bas dans mon propre pays, et être horticultrice Awa   Un jardin ? Cambérène, l’endroit où j’ai fait ma formation d’agronome en horticulture, au Sénégal. Un grand endroit, avec arbres, arbustes, un mélange. On cultive les plantes, on les expose pour les vendre. C’est sec, sauf trois mois de saison des pluies. … Continuer la lecture Mon souhait, c’est habiter là-bas dans mon propre pays, et être horticultrice

Hommes, femmes, c’est ensemble qu’on est entier

    Hommes, femmes, c’est ensemble qu’on est entier Roger   Aux jardins partagés de Meyrin, j’ai vu des graines de carotte pour la première fois. C’est tout petit… J’ai pensé à ma grand-mère qui cultivait des carottes dans son potager. Je participais, j’arrosais, je l’aidais un peu à désherber. Le lien n’était pas perdu, … Continuer la lecture Hommes, femmes, c’est ensemble qu’on est entier

Lisa

C’est un souvenir de quand j’avais deux ou trois ans. C’est un jardin qui était à côté de la crèche. Je passais beaucoup de temps avec mes grands-parents, du coup ils venaient très souvent me chercher à la crèche. Et à chaque fois on allait s’asseoir sur un banc dans un jardin public à côté, … Continuer la lecture Lisa

Catherine, 87 ans

On a déménagé en 1967, de la rue du Livron pour venir ici. Je venais regarder. J’ai passé beaucoup d’après-midis ici avec mes enfants. Les filles avec leurs poupées, on faisait des jeux. Un jour un enfant de trois quatre ans a pris le toboggan et il s’est fait très mal. Les petits comme ça, … Continuer la lecture Catherine, 87 ans

Vous êtes taureau, ou vous êtes bélier, ou vous êtes jardin

Pierre   Je me soigne avec l’homéopathie depuis l’âge de 10 ans. J’ai envie d’essayer de faire des crèmes avec des plantes. En regardant les images du livre Tous les secrets des grands guérisseurs, j’essaye de repérer les plantes dont j’aurai besoin, je plante un petit cure-dent au pied de la fleur, et cet automne … Continuer la lecture Vous êtes taureau, ou vous êtes bélier, ou vous êtes jardin

Nicole un jour de pluie

9 mars 2017. Je retrouve le jardin après l’hiver où je suis peu venue lui rendre visite. C’est naturellement sous l’arbre sans étiquette que je m’installe. Gigi er bullo n’est pas là aujourd’hui, il passera peut-être. Je découvre le squelette de cet arbre si dense en été, cage d’ombre fraîche. Aujourd’hui il est nu, tout … Continuer la lecture Nicole un jour de pluie